L'Association Professionnelle de Promotion de la Terrasse en Bois de Qualité
Questions-Réponses
Poser une question
Qu'est ce que le bois rétifié ou thermotraité ?

La rétification est un procédé qui consiste à chauffer le bois à 260°C. Toute l'eau du bois s'évapore (sauf l'eau de constitution) et l'hémicellulose du bois se dégrade. Ce n'est donc pas simplement un procédé de séchage du bois. Il y aussi une modification chimique irréversible qui confère au bois des propriétés nouvelles. A titre de comparaison, c'est un peu comme la transformation du sucre en caramel !

Il n'y a aucun ajout de produit. Le bois est traité ainsi dans sa totalité, jusqu'au coeur de la pièce.

C'est un procédé 100% écologique qui utilise des bois de pays (Frêne, Épicéa, Hêtre, Peuplier, Chêne...)

Le bois ainsi obtenu est plus stable de 30% en moyenne et a donc une durabilité plus longue dans le temps.

Ce procédé colore par ailleurs le bois dans la masse. La teinte obtenue est un marron plus ou moins foncé selon les essences.

Un des inconvénients de ce procédé est qu’il rend le bois plus léger et plus sensible à la flexion. Pour y remédier, il existe une solution qui consiste à augmenter le nombre de lambourdes.

 
Clarté du devis

un devis détaillant clairement la prestation est le gage d'une réalisation soignée

 
Combien de temps vais-je pouvoir profiter de ma terrasse ?

Tout dépend de l'exposition de votre terrasse aux intempéries, de l'essence de bois utilisée, de la qualité de la pose, de l'utilisation que vous en faites ...



On peut cependant dire qu'une terrasse en bois est un ouvrage qui a une durée de vie de 10 ans dans la plus mauvaise configuration.

Avec un platelage en bois dur et de classe IV, bien posée, l'espérance de vie de votre terrasse est supérieure à 20 ans. La structure, quant à elle, si elle a été bien conçue, peut durer également plus de 20 ans.

 
Comment entretenir ma terrasse ?

Nous vous recommandons le nettoyage de votre terrasse au moins une fois par an au printemps. Ceci permet de supprimer les micro algues ainsi que les différentes mousses, poussières et autres. Un nettoyage régulier évite le phénomène de glissance. Il est plutôt conseillé d’utiliser un balai brosse avec une lessive. Vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur haute pression en veillant à modérer la puissance du jet d’eau et à le passer dans le sens des fibres pour ne pas décoller ces dernières.

 
Comment évolue la couleur du bois au fil des années ?

Le bois est un matériau vivant. De ce fait, sa couleur va varier au cours du temps. Tous les bois qui sont utilisés à l’extérieur sont exposés aux UV du soleil. Cela a pour conséquence d’amener le bois vers un gris argenté au fil des ans. Tous les bois utilisés, qu’ils soient tropicaux ou résineux, tendront vers le gris après quelques années. Cependant, cette variation de couleur n’altère en rien les caractéristiques mécaniques du bois.

 
Faire une terrasse nécessite-t-il un permis de construire ?

La construction d’une terrasse bois dont le niveau supérieur du platelage est inférieur ou égal à 60 cm par rapport au terrain naturel ne fait en général l’objet d’aucune contrainte administrative. La construction d’une terrasse bois dont le niveau supérieur du platelage se situe à plus de 60 cm du niveau du terrain naturel et dont la surface est inférieure ou égale à 20 m² (SHOB : Surface Hors Œuvre Brute) doit faire l’objet d’une simple déclaration de travaux. La construction d’une terrasse bois dont le niveau supérieur du platelage se situe à plus de 60 cm de hauteur et dont la surface est supérieure à 20 m² (SHOB) doit faire l’objet d’un permis de construire. Rappel : d’autres exigences locales peuvent être formulées (proximité d’un monument historique, par exemple). De ce fait, il est primordial, avant d’entreprendre la construction d’une terrasse en bois, de se rapprocher des services techniques de la mairie et, le cas échéant, d’identifier en complément d’éventuelles exigences contenues dans un cahier des charges spécifique de type règlement de lotissement ou de copropriété.